Recherche de la vie extraterrestre : La méthode des transits

En astronomie, une des recherches importantes de notre société est la recherche de forme de vie dans l’Univers. Cette recherche se base actuellement sur la recherche de planètes quasiment identiques à la Terre, les exoplanètes. Pour ce faire, nous utilisons la méthode des transits. Utilisé depuis le Moyen-Age en Europe et en Asie, cette méthode s’appuie sur la variation de luminosité lors du passage d’un astre devant une étoile.

En connaissant, les dimensions de l’étoile, sa luminosité typique de l’étoile et la variation de la luminosité par le passage de l’astre, il est possible de déterminer la taille de la planète et aussi sa période.

Grâce à cette méthode, nous avons réussi à découvrir un grand nombre d’exoplanètes. Il est à noter que cette méthode est limitée par la luminosité de l’étoile. En effet, il est difficile de trouver un astre si l’astre est trop petit par rapport à l’étoile ou si l’étoile est peu lumineuse.

Différentes utilisations de la méthode des transits pour détecter des exoplanètes. Source : NASA

Si on se base sur les déclarations de la NASA, nous avons découvert 3717 exoplanètes (12/04/2018) avec l’ensemble des méthodes de détection que nous avons à notre disposition.

Si vous voulez découvrir l’ensemble des exoplanètes découvertes, nous vous conseillons d’aller sur le site web de la NASA qui regroupe l’ensemble des exoplanètes : https://exoplanetarchive.ipac.caltech.edu/index.html

Soirée d’observation à LabBoîte le 3 mai 2018 à 21h !

Bonjour à tous et à toutes 

Nous avons le plaisir de vous annoncer notre participation à la journée Portes Ouvertes de LabBoîte !

Nous ferons une soirée d’observation aux étangs de Cergy-Pontoise le 3 mai à partir de 21h .

Cela sera l’occasion d’observer le passage de Vénus et celui de Jupiter .
Voici le lien pour vous inscrire : https://doodle.com/poll/27ynkay3e7ms6vvx