[The Spatial Times] Résumé du 23 novembre

Bienvenue à cette onzième édition de The Spatial Times ! Voici le résumé de cette semaine !

SpaceX : Préparation pour le test de la capsule Dragon

SpaceX est une entreprise qui est notamment connue auprès du public par sa capacité à faire atterrir les fusées (Falcon 9 et Falcon Heavy). En ce moment, la fusée BFR (Big F*cking Rocket) est au coeur des attentions car elle pourrait permettre d’envoyer plusieurs dizaines de passagers vers la Lune et Mars. Cependant, dans le domaine spatial, SpaceX se démarque aussi par un autre projet : La capsule Dragon.

Présentation de la capsule Dragon par Elon Musk. Source : REUTERS/Mario Anzuoni

Cette capsule Dragon de SpaceX vise à pouvoir transporter des passagers et du matériel vers la Station Spatiale Internationale (ISS). Grâce à cette capsule, l’agence spatiale américaine (NASA), qui finance ce projet, a pour objectif d’être indépendante des capsules Soyouz. A titre de rappel, ces capsules Soyouz ont été conçues durant la Guerre Froide. Même si ces capsules sont souvent modernisées, le premier vol date du 21 avril 1967…

Cette semaine, la NASA a annoncé que la capsule Dragon va pouvoir faire son premier test. Ce test aura lieu le 7 janvier 2019  au Complexe de lancement 39 du Kennedy Space Center’s Launch (Complexe de lancement symbolique avec Saturn V !).  Cette capsule, nommée Demo I, aura pour objectif de démontrer sa capacité à remplir le cahier des charges pour réaliser des missions de ravitaillement et de transport d’équipage depuis et vers l’ISS.

Vue d’artiste sur le docking de la capsule Dragon Source : NASA

Si la mission du 7 janvier est une réussite, SpaceX prévoit une autre mission avec la capsule Dragon, Demo II. Prévue pour juin 2019, cette capsule devra normalement s’amarrer directement à l’ISS.

Sources :

https://spacenews.com/first-spacex-crew-dragon-test-flight-set-for-january/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Soyouz_(v%C3%A9hicule_spatial)

https://www.space.com/42514-spacex-first-crew-dragon-launch-january-2019.html


Engin spatial multifonctions : Le couteau suisse du spatial

Après avoir évoqué les futures missions de l’ISS, il est temps de passer du côté des autres satellites. Au cours de ces dernières années, nous avons pu observer un nombre croissant de projet visant à éliminer les déchets spatiaux et les satellites en fin de vie comme le projet E.Desorbit de l’ESA. D’autres projets visent à ravitailler les satellites pour prolonger la durée de ces satellites. Enfin, certains satellites souhaitent visiter les satellites espions. Thales Alenia Space (TAS) a présenté un nouveau projet qui cumule les trois tâches : Space START.

Vue d’artiste du projet E.Desorbit de l’ESA. Source : ESA–David Ducros, 2016

Ce projet vise à concevoir un engin spatial multifonctions qui pourra ravitailler les satellites, d’éliminer les débris et aussi visiter les satellites un peu trop indiscrets. TAS et l’ONERA ont pour objectif de réaliser le premier vol pour 2022. De même, dans ce domaine, Airbus Defence and Space  et Northrop Grumman (ex-Orbital ATK) développent actuellement des projets similaires.

Un tel développement de projets est en partie causé par l’augmentation rapide du nombre de missions spatiales avec l’arrivée de nouvelles agences spatiales et aussi par l’utilisation des Smallsats par les entreprises et les universités. Cela donne de plus de plus d’occasion d’effectuer des missions de ravitaillement ou d’élimination des satellites.

Une autre de ces causes est l’augmentation des tensions entre les différents pays. Nous pouvons mentionner le cas de l’espionnage d’un satellite militaire français par un satellite russe. Nous pouvons prévoir quand dans le futur, des satellites multifonctions pourront envoyer des satellites espions vers un orbite “poubelle”. Nous pourrons alors quasiment appeler ces satellites comme des liquidateurs.

Sources :

https://www.challenges.fr/entreprise/aeronautique/le-ravitailleur-spatial-nouveau-pari-de-thales-alenia-space_626091

http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Engineering_Technology/Clean_Space/e.Deorbit

https://fr.wikipedia.org/wiki/Remorqueur_spatial

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.